logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/05/2011

Saint Joseph Village, Guînes (62), lundi de Pâques 2011

Sur la côte d'opale, à 10 km de CALAIS, en plein milieu du marais de Guînes, nous avons visité la reconstitution d'un village d'antan. Cet écomusée, appelé "Saint Joseph Village", est une reproduction fidèle d'un village du début du XXème siècle reconstitué par une famille d'artisans charpentiers. Nous avons pu y découvrir les métiers anciens et oubliés (forgeron, maréchal-ferrant, charpentier, charron, matelassier, bourrelier,...) l'école, le moulin, plusieurs garages, une chapelle, l'église, un authentique chemin de croix,...

 

L'histoire de cette oeuvre magnifique

La réalisation de cette oeuvre a débuté en 1990. Alors qu'il allait avoir 50 ans, Daniel Baclez, un homme qui a passé une grande partie de sa vie comme artisan puis comme industriel, retrouve le goût de son ancien métier appris aux côtés de son père, Joseph Baclez, charron-charpentier.

Nostalgique des vieux métiers oubliés, il redevient simple artisan et travaille comme on le faisait  presque 100 ans auparavant.

De part sa formation professionnelle en milieu rural, il construit alors des moulins, des roues, des chariots et des bâtimants religieux, guidé par sa foi en Jésus Christ. NB : il a tout financé lui-même et n'a jamais demandé la moindre subvention. Il a su se faire aider par des artisans menuisiers et charpentiers ainsi que par son fils Etienne, diplômé de Saint-Luc, la grande école d'ébénisterie belge.

Son oeuvre devint alors un véritable village-musée; le maire du village, voyant ce patrimoine en sommeil, l'incite à l'ouvrir au public.

C'est en mémoire et en reconnaissance à son père et à Saint-Joseph que ce village a vu le jour ; celui-ci est géré par Etienne Baclez depuis son ouverture.

Vous savez maintenant pourquoi ce village porte le nom de Saint Joseph Village...

Et c'est parti pour la visite !

Tout d'abord, l'accueil : nous sommes accueillis par des gens charmants et le décor nous donne un avant-goût de ce que nous allons découvrir 

Accueil (4).JPG
Accueil (3).JPG
Accueil (5).JPG
Accueil (8).JPG
En arrivant sur la petite place de village, nous sommes tout de suite plongés dans une autre époque 
Place du village vue du moulin.JPG
Tout d'abord, une petite viste à l'estaminet : à l'époque où les distractions étaient rares, l'estaminet était un véritable lieu de vie et de rencontre. C'était un endroit très convivial
Estaminet (3).JPG
L'estaminet est composé de plusieurs parties : le comptoir et la salle avec tables et chaises ainsi que son poêle sur lequel le café restait chaud en permanence ; un coin épicerie, cartes postales et tabac ; un endroit où l'on coupait les cheveux et rasait la barbe
Estaminet (9).JPG
Estaminet (11).JPG
Le bac pour laver les verres, les tasses et les bols : il n'y avait pas l'eau courante
Estaminet (13).JPG
 La Salle avec son poêle, sa bouilloire et sa cafetière
Estaminet (22).JPG
Estaminet (34).JPG
Les étagères où les nouilles, le tapioca, le café "grand-mère", la chicorée, le riz, les boîtes de conserve et le sucre côtoient le savon, la lessive et le tabac
Estaminet (16).JPG
Estaminet (17).JPG
Estaminet (19).JPG
Le coin du barbier-coiffeur
Estaminet (25).JPG
La fameuse "Marie Rose" pour combattre les poux...
Estaminet (30).JPG
...et la brillantine (je me rappelle le délicat parfum de la brillantine qui servait à fixer et faire briller les cheveux)
Estaminet (31).JPG
En poursuivant notre balade, nous arrivons chez la Mère Taquet, une petite boutique à la jolie façade couleur dragée qui faisait épicerie, buvette et mercerie
Epicerie, buvette, mercerie (3).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (5).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (6).JPG
A gauche de la boutique, le coin épicerie, véritable caverne d'Ali Baba pour l'époque
Epicerie, buvette, mercerie (10).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (18).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (19).JPG
La trancheuse à jambon
Epicerie, buvette, mercerie (8).JPG
A droite, la buvette
Epicerie, buvette, mercerie (15).JPG
La vitrine de la partie mercerie
Epicerie, buvette, mercerie (32).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (33).JPG
Tissus, dentelle, fils et boutons
Epicerie, buvette, mercerie (42).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (43).JPG
Chaussures et cartes postales
Epicerie, buvette, mercerie (35).JPG
Epicerie, buvette, mercerie (41).JPG
Juste à côté de la petite boutique bleue, la quincaillerie "Aux aciers français"
Quincaillerie (1).JPG
Quincaillerie (2).JPG
Fleur (à gauche) et Brunelle (à droite) à l'entrée de la quincaillerie
20110425 Brunelle et Fleur à St-Joseph Village (3).JPG
Ustensiles de cuisine
Quincaillerie (6).JPG
Droguerie
Quincaillerie (11).JPG
Outillage
Quincaillerie (15).JPG
Quincaillerie (19).JPG
Quincaillerie (20).JPG
Mitoyenne de la quincaillerie, l'imprimerie Anatole DECONINCK.
Cet authentique atelier d'imprimeur se trouvait dans la commune franco-belge de Hondschoote 
Imprimerie (1).JPG
Imprimerie (4).JPG
Imprimerie (5).JPG
Imprimerie (6).JPG
Imprimerie (7).JPG
Pour construire la matrice selon le texte et le format désiré, l'imprimeur se sert de rails,
de ciceros (caractères d'imprimerie), d'interlignes et de différents caractères
Imprimerie (9).JPG
Imprimerie (10).JPG
Imprimerie (11).JPG
Imprimerie (12).JPG
Un peu plus loin, nous nous retrouvons dans une ambiance de fête foraine avec son manège de chevaux de bois,
ses balançoires et sa roulotte foraine
Fête foraine (1).JPG
Fête foraine (3).JPG
Les balançoires en forme de bateaux (ou canottes) pour les tout petits
Fête foraine (9).JPG
Fête foraine (10).JPG
La reproduction d'une roulotte qu'utilisaient les forains pour se déplacer de village en village
Fête foraine (13).JPG
Fête foraine (14).JPG
Le rémouleur faisait également partie des métiers ambulants :
à la belle époque, le rémouleur parcourait les villes et les villages pour aiguiser couteaux, ciseaux et autres objets tranchants.
Il s'annonçait à la population en criant 'Rémouleur ! Rémouleur !
Rémouleur (4).JPG
Rémouleur (5).JPG
Tout au long de notre balade, nous avons pu découvrir différentes machines et ustensiles utilisés dans l'agriculture.
La batteuse en bois ci-dessous a été fabriquée à Frévent dans le Pas-de-Calais.
Elle permettait un battage rapide et efficace, avec de bons rendements de blé :
elle pouvait battre jusqu'à 8 tonnes de blé par jour
Agriculture (3).JPG
Cette locomotive à vapeur française date de 1905 ; elle était déplacée à l'aide de 2 ou 3 chevaux.
Elle était utilisée pour donner l'énergie nécessaire au fonctionnement des scieries, des moulins pour la farine et des batteuses pour le blé
Agriculture (5).JPG
Pompe à essence de 1945
Agriculture (11) Pompe à essence.JPG
Petit hachoir à couteaux utilisé pour hacher les orties afin de nourrir les oies
Agriculture (7).JPG
Arracheuse de pommes de terre
Agriculture (10).JPG
Faucheuse
Agriculture (15) Faucheuse.JPG
Tombereau
Agriculture (17) Tombereau 01.JPG
Charrettes
Charrette (1).JPG
Charrette (3).JPG
Les différents matériels de laiterie
Petite "charrette" pour transporter les bidons de lait.
A cette époque, les fermiers allaient traire les vaches directement dans les pâtures et utilisaient cette "voiture" pour ramener le lait à la ferme
Agriculture (18) Matériel de laiterie.JPG
Deux écrémeuses
Agriculture (20) Matériel de laiterie.JPG
Agriculture (21) Matériel de laiterie.JPG
Récompenses agricoles de 1955 (l'année de ma naissance)
Agriculture (22).JPG
Agriculture (23).JPG
Rencontres insolites
Âne.JPG
Poney (1).JPG
Chat du village.JPG
Près de la fête foraine, se dresse un joli petit moulin tout en bois
Moulin N°2 (1).JPG
Moulin N°2 (3).JPG
Sur la place du village, trône également un second moulin datant de 1990 et dont la construction a nécessité 3500 heures de travail
Moulin N°1 (3).JPG
Moulin N°1 (8).JPG
Moulin N°1 (13).JPG
La Bluterie
Moulin N°1 (18).JPG
Moulin N°1 (30).JPG
Une petite échoppe nous permet de comprendre les rouages d'un moulin en fonctionnement
Moulin, rouages (1a).jpg
On appuie sur un bouton et la machine se met en marche :
on y découvre que les rouages comportaient une bluterie, une chaîne à godets, une vannerie, une trémie...
Moulin, rouages (2).JPG
...un arbre moteur, une lanterne, une seconde trémie, un hérisson et une cage à meules
Moulin, rouages (3).JPG
La cage à meules, dernière étape du passage du blé à la farine
Moulin, rouages (9).JPG
Un troisième moulin qui ne se visite pas est aussi présent dans le village
Moulin N°3.JPG
 Passage obligé pour tous les habitants du village, la boulangerie
Boulangerie (0a).jpg
Boulangerie (1).jpg
Boulangerie (5).JPG
Le pétrin
Boulangerie (7).JPG
En prenant cette photo, je n'avais pas vu Jean-Luc devant la fenêtre de la boulangerie
Boulangerie (17).JPG
Il est 12h15 et notre estomac commence à réclamer son dû.
C'est donc à l'estaminet, sous la tonnelle, que nous allons prendre un bon repas.
Nous avons le choix entre différentes spécialités du Nord.

Potj'vlesch, Carbonade  Flamande, Sauté de porc au Maroilles...

Notre choix se porte sur le sauté de porc au Maroilles et nous ne le regretterons pas, il était délicieux

Au restaurant (0).JPG
Au restaurant (6).JPG
Au restaurant (9).JPG
Un peu d'humour...
Au restaurant (1).JPG
Au restaurant (2).JPG
Au restaurant (3).JPG
 
 
Après déjeuner, nous empruntons le Pont de la Source pour poursuivre notre périple
Pont de la source.JPG
A droite du pont, l'horlogerie Dino MAGRINI
Horlogerie (1).JPG
Horlogerie (4).JPG
Horlogerie (6).JPG
Horlogerie (7).JPG
Horlogerie (13).JPG
Pas de village sans école ! Ce qui n'est hélas plus le cas aujourd'hui avec les regroupements de communes
Ecole Saint Joseph (1a).jpg
En pénétrant dans l'école, je m'attendais à sentir l'odeur de la craie, de la cire, celle de l'encre violette que j'ai utilisée dans ma jeunesse de la maternelle au CM2 ainsi que ces odeurs de charbon et de fumée dégagées par le poêle.
Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Dommage ! Ce sera le seul regret de ma visite au village
Ecole Saint Joseph (2).JPG
Ecole Saint Joseph (4).JPG
Ecole Saint Joseph (5).JPG
 B à Ba
Ecole Saint Joseph (12a).jpg
Cours de géographie
Ecole Saint Joseph (9).JPG
Cours d'histoire
Ecole Saint Joseph (11a).jpg
 Leçon de choses
Ecole Saint Joseph (10a).jpg
Poêle à charbon "Godin"
Ecole Saint Joseph (14).JPG
Juste à côté de l'école se trouve la salle des fêtes utilisée pour présenter une riche collection d'objets divers, d'outils et de machines : pour mon mari et moi-même, passionnés de vieux objets et de brocantes, cette exposition fut un réel plaisir.
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (1).JPG
Il fallait un certain sens de l'équilibre pour enfourcher cette étrange monture
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (3).JPG
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (4).JPG
Machine qui servait au fermier à écraser blé et avoine pour l'alimentation du bétail et de la volaille
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (5).JPG
Moulin à farine :
meule verticale actionnée par un moteur électrique fabriqué en Belgique dans les années 1950.
Ce petit moulin servait aux fermiers à faire leurs farines et moutures
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (7).JPG
 Ecrémeuse de 1930 : pour écrémer le lait ; elle fonctionne à la main
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (8a).jpg
Baratte datant de 1910 : pour agiter la crème du lait et la transformer en beurre
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (10).JPG
Essoreuse de 1950 :
l'une des premières essoreuses à linge par rotation, avec une cuve en inox et un bâti en fonte ;
elle tourne à 2800 tours par minute
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (13).JPG
Deux caisses enregistreuses de 1950
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (14).JPG
Moulin à poivre et moulin à farine manuels
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (15).JPG
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (16).JPG
Pompe à eau :
ce moulin servait au fermier à extraire l'eau des fossés pour abreuver vaches et chevaux dans les pâturages
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (18).JPG
Projecteur de cinéma des années 1950 :
le propriétaire de ce matériel allait de village en village dans les cafés ou les petites salles de campagne.
Il diffusait les grands films de l'époque de Bourvil, Fernandel, Jean Gabin,...
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (20).JPG
Machine à laver qui fonctionne à la main et avec un moteur.
Le linge tourne dans la cuve en bois grâce à une palette
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (23).JPG
Compteur à gaz de 1909, réchaud à pétrole, gaufrier électrique et compteur EDF de 1929
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (24).JPG
Machine à coudre les boutons
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (28).JPG
Braisier datant de 1900 : pour allumer les pipes
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (29a).jpg
 Râpe à chou en bois avec une lame en fer et marteau de charpentier de bateau
Salle des fêtes Exposition d'objets divers (34).JPG
Il y a tellement d'objets dans la salle des fêtes qu'il est impossible de tous les décrire.
Je vous invite vraiment à aller passer une journée à Saint Joseph Village si vous avez la nostalgie du temps passé (pour les plus âgés) ou à aller découvrir comment vivaient vos arrières, voire arrières-arrières grands-parents (pour les plus jeunes)
Partons maintenant à la découverte de quelques métiers anciens, oubliés ou devenus rares
Le charbonnier Louis GUILBERT
Charbonnier (4).JPG
Charbonnier (2).JPG
Charbonnier (3).JPG
Boutique du matelassier-bourrelier Rémy DELPLANQUE
Matelassier-Bourrelier (1).JPG
 
Matelassier-Bourrelier (4).JPG
Cardeuse ou machine à carder la laine de mouton
Matelassier-Bourrelier (6).JPG
Outils et machines utilisés par le matelassier-bourrelier
Matelassier-Bourrelier (11).JPG
Matelassier-Bourrelier (13).JPG
Matelassier-Bourrelier (16).JPG
Machine pour former les selles en cuir des chevaux
Matelassier-Bourrelier (12).JPG
Matelassier-Bourrelier (21).JPG
Le garage Citroën :
garage typique de ceux qui existaient avant la dernière guerre.
NB : toutes les pièces, les machines et l'outillage sont d'époque
Garage Citroën (1).JPG
Camionnette C4 de 1932
Garage Citroën (4).JPG
Atelier
Garage Citroën (6).JPG
Garage Citroën (9).JPG
 
Garage CARPENTIER :
réparation vélos, vélomoteurs, motocyclettes et autos
Garage Carpentier (3).JPG
Garage Carpentier (6).JPG
  Garage Carpentier (7).JPG
4CV Renault, avec toit ouvrant, datant de 1951
Garage Carpentier (10).JPG
 Mobylette
Garage Carpentier (9).JPG
Motocyclette
Garage Carpentier (21).JPG
Solex
Garage Carpentier (27a).jpg
 Collection de vélos
Garage Carpentier (19).JPG
 Pour Daniel BACLEZ, le vélo a occupé une place très importante dans sa vie :
depuis tout jeune (8/10 ans), il travaillait sur un petit vélo récupéré chez les Frères Boulanger, des coureurs cyclistes de son village.
Pour financer l'embellissement de son vélo, il travaillait dans les champs.
C'est parce qu'il se souvient de cette époque qu'il a reproduit à l'identique ce magasin de jadis.
Pour celà, il a remis en état une cinquantaine de vieux vélos et plus de cinq cents pièces âgés de 50 à 80 ans.
Daniel BACLEZ était ami avec Bernard HINAULT
Cycles Roger BOULANGER
Cycles Roger Boulanger (3).JPG
 
Cycles Roger Boulanger (8).JPG
 
Cycles Roger Boulanger (7).JPG
Tandem
Cycles Roger Boulanger (11).JPG
 Phares en tous genres
Cycles Roger Boulanger (14).JPG
 Selles
Cycles Roger Boulanger (19).JPG
Cordonnerie E. CALLENS
Cordonnerie (1).JPG
Cordonnerie (5).JPG
Cordonnerie (6).JPG
Cordonnerie (7).JPG
 
Cordonnerie (9).JPG
Cordonnerie (4).JPG 
 
Atelier de charronnage Joseph BACLEZ
Charron Joseph Baclez (1).JPG
 
Charron Joseph Baclez (3).JPG
Machine à fabriquer des rais (rayons de roues) datant de 1880.
A l'époque, cette machine servait à l'armée afin de fabriquer des roues en bois pour les chars et les canons.
Elle a été acquise par Joseph Baclez vers 1910
Charron Joseph Baclez (6).JPG
 Tour à bois pour la fabrication des moyeux de roues et autres pièces de bois tournées
Charron Joseph Baclez (13).JPG
 Différents outils utilisés par le charron
Charron Joseph Baclez (15).JPG
 
 Atelier de mécanique générale Georges GREBERT.
Dans cet atelier, trois corps de métier sont représentés : atelier d'électricité et réparation des moteurs,
atelier d'affûtage pour les machines de menuiserie et atelier de mécanique
Mécanique générale (1).JPG
Mécanique générale (3).JPG
Mécanique générale (7).JPG
Mécanique générale (8).JPG
 
Mécanique générale (11).JPG
 
Mécanique générale (21).JPG
 
Mécanique générale (22).JPG
 
Mécanique générale (23).JPG
L'atelier du charpentier
Jean-Luc en admiration devant les outils
Charpentier (1).JPG
Charpentier (4).JPG
Charpentier (6).JPG
 
Charpentier (10).JPG
La scierie du Hameau
Scierie du hameau (1).JPG
 Vue de l'arrière de la scierie avec en arrière-plan le petit pont des amoureux
Scierie du hameau (3).JPG
 La roue à eau de la scierie
Scierie du hameau (7).JPG
 Le Pont des Amoureux
Pont des amoureux (1).JPG
Nous deux
Pont des amoureux (2).JPG
 La cabane du scieur
Cabane du scieur (1).JPG
Cabane du scieur (3).jpg
 
Cabane du scieur (4).JPG
 
La scie du Père Joseph :
vers les années 1880, cette machine appelée "scie à ruban volante" servait aux charrons et aux charpentiers pour scier en long ou en travers les planches de bois.
Elle était composée d'une scie à ruban, d'une scie circulaire et d'une meule à eau pour affûter les outils.
Elle pouvait fonctionner soit avec un moteur à gaz, soit avec une machine à vapeur ou une roue à eau puis, vers les années 1900/1910, avec un moteur électrique.
Pour la déplacer, il fallait la tirer avec des boeufs ou des chevaux.
Scie du Père Joseph (3).JPG
 
Scie du Père Joseph (4).JPG
 
Forgeron et maréchal-ferrant
Forgeron et maréchal-ferrant (5).JPG
Forgeron et maréchal-ferrant (3).JPG
Forgeron et maréchal-ferrant (15).JPG
Forgeron et maréchal-ferrant (22).JPG
Deux photos représentant un "travail" : cet appareil servait au ferrage des chevaux
Forgeron et maréchal-ferrant (23).JPG
Forgeron et maréchal-ferrant (24).jpg
 
Daniel BACLEZ, personnage très croyant depuis son plus jeune âge, a toujours été attiré par Saint Joseph
pour la simple raison qu'il portait le même prénom et exerçait le même métier que son père, charron-charpentier.
Il a consacré une grande partie de son oeuvre à la religion, il a bâtit une église, différentes chapelles et
récupéré un authentique chemin de croix âgé de 150 ans.
L'église
Religion Eglise (1a).jpg
Religion Eglise (2).JPG
Religion Eglise (6).JPG
Religion Eglise (8).JPG
Superbe charpente en forme de bateau retourné
Religion Eglise (20).JPG
Eblouissants vitraux.
J'aurais pu mettre une ou deux photos mais j'aime tellement les vitraux que je n'ai pas pu priviligier
une photo plutôt qu'une autre alors je vais les mettre toutes
Religion Eglise (10).JPG
Religion Eglise (11).JPG
Religion Eglise (12).JPG
Religion Eglise (13).JPG
Religion Eglise (14).JPG
Religion Eglise (15).JPG
Religion Eglise (16).JPG
Religion Eglise (17).JPG
Religion Eglise (18).JPG
Chemin de croix âge de 150 ans
Il a été offert à Daniel Baclez par les soeurs francisquaines de Caffier, village voisin de Guînes et provient d'une église qui a été vouée à la démolition
Le chemin de croix est composé de 14 stations en forme de petites chapelles identiques à celle photographiée ci-dessous.
 Religion Chemin de croix (5)a.jpg
Pour ceux que ça intéresse, je vais mettre les photos des 14 stations ; 
pour les autres, vous descendez plus bas avec la souris de votre ordinateur pour mettre un petit commentaire.
pour ceux qui ne savent pas, le chemin de croix est une cérémonie qui se pratique pendant le Carême, le Vendredi Saint. 

La Cérémonie comporte parfois une procession, interrompue par des prédications, des méditations et des prières,

effectuée en s'arrêtant devant 14 tableaux, crucifix ou autres symboles disposés soit autour de l'église ou d'un lieu attenant

(généralement une voie reproduisant la montée au calvaire, soit dans l'église).

Le Chemin de croix désigne également l'ensemble des symboles matériels (tableaux, statues, plaques, crucifix, etc.) marquant les différentes « stations » de la cérémonie.

Première station : Jésus est condamné à mort 
Religion Chemin de croix (6a).jpg
Deuxième station : Jésus est chargé de sa croix
Religion Chemin de croix (9a).jpg
Troisième station : Jésus tombe pour la première fois
Religion Chemin de croix (11a).jpg
Quatrième station : Jésus rencontre sa mère
Religion Chemin de croix (15a).jpg
Cinquième station : Le Cyrénéen aide Jésus à porter sa croix
Religion Chemin de croix (18a).jpg
Sixième station : Véronique essuie la face de Jésus
Religion Chemin de croix (21a).jpg
Septième station : Jésus tombe pour la deuxième fois
Religion Chemin de croix (24a).jpg
Huitième station : Jésus console les filles de Jérusalem
Religion Chemin de croix (27a).jpg
Neuvième station : Jésus tombe pour la troisième fois
Religion Chemin de croix (30a).jpg
Dixième station : Jésus est dépouillé de ses vêtements
Religion Chemin de croix (33a).jpg
Onzième station : Jésus est attaché sur la croix
Religion Chemin de croix (35a).jpg
Douzième station : Jésus meurt sur la croix
Religion Chemin de croix (37a).jpg
Treizième station : Jésus est descendu de la croix
Religion Chemin de croix (40a).jpg
Quatorzième et dernière station : Jésus est mis dans le tombeau
Religion Chemin de croix (43a).jpg
Dans la partie consacrée à la religion, se trouvent également une reproduction de la Grotte de Lourdes,
une petite chapelle dont l'intérieur ne se visite pas, une chapelle consacrée à Sainte Thérèse,
une à Sainte Rita et une dernière à Saint Joseph
Grotte de Lourdes
Religion Grotte de Lourdes (3).JPG
Religion Grotte de Lourdes (4).JPG
Religion Grotte de Lourdes (7a).jpg
Religion Grotte de Lourdes (9).JPG
Jean-Luc allume une bougie à la mémoire de nos parents adorés et bien trop tôt disparus
Religion Grotte de Lourdes (8).JPG
Petite chapelle
Religion Chapelle (1).JPG
Chapelle Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
Religion Chapelle Sainte Thérèse (2).JPG
Religion Chapelle Sainte Thérèse (3).JPG
Statue de Jeanne d'Arc dans la chapelle sainte Thérèse :
"Jeanne est née vers 1412.
Dès l'âge de 13 ans, elle entend les voix de Saint Michel, Sainte Catherine et Sainte Marguerite.
En 1428, ces voix lui enjoignent d'aller délivrer son pays, la France, alors occupée par les anglais.
Alors qu'elle n'avait d'autre ambition de servir "Messire Dieu",
elle est jugée comme hérétique et souffrit sa passion sur le bûcher de Rouen le 30 mai 1431.
Elle fut proclamée patronne de la France en 1922."
Religion Chapelle Sainte Thérèse (5).JPG
 
Chapelle Sainte Rita :
aujourd'hui, la dévotion à Sainte Rita est universelle et ses grâces sont innombrables.
Elle est invoquée surtout dans les cas désespérés.
Son corps, miraculeusement conservé, repose dans son Sanctuaire de Cascia, en Italie.
Religion Chapelle Sainte Rita (1).JPG
Vitrail
Religion Chapelle Sainte Rita (2a).jpg
Chapelle dédiée à Saint Joseph, patron des travailleurs
Religion Chapelle Saint Joseph (1).JPG
Religion Chapelle Saint Joseph (2).JPG
Religion Chapelle Saint Joseph (4a).jpg
Religion Chapelle Saint Joseph (6).JPG
Epilogue
Religion Chapelle Saint Joseph (8).JPG

Commentaires

Superbes photos sur tout ton site. Merci de nous faire voyager sans bouger. Bisous

Écrit par : Bleuse Patricia | 02/05/2011

A vous, rencontrés ce lundi de Pâques au Village Saint-Joseph,
Par vos photos et commentaires, vous nous avez fait revivre un moment d'exception: la visite de ce village unique!
Merci!
Si Dieu le veut, nous nous croiserons une nouvelle fois, ailleurs, pour une visite tout aussi belle! D&M Delfosse

Écrit par : Delfosse | 10/05/2011

j'étais a la recherche d'un musée école à faire découvrir aux enfants et je suis tombée par ici! merci pour cette fabuleuse visite virtuelle! superbes photos et très bonnes explications, ça donne envie!je crois que j'ai trouvé le lieu de notre prochaine escapade!biz

Écrit par : bbiz | 13/07/2011

j'étais a la recherche d'un musée école à faire découvrir aux enfants et je suis tombée par ici! merci pour cette fabuleuse visite virtuelle! superbes photos et très bonnes explications, ça donne envie!je crois que j'ai trouvé le lieu de notre prochaine escapade!biz

Écrit par : bbiz | 13/07/2011

Superbes photos de ce village reconstitué. Article très intéressant. Merci!

Écrit par : Marcel | 30/08/2011

Merci à tous pour vos commentaires. Je vous invite vivement à aller visiter ce superbe écomusée.

Écrit par : Annie | 01/09/2011

bonjour,
félicitations pour ce fidèle reportage. au plaisir de vos rencontrer
Etienne gérant de st joseph village

Écrit par : BACLEZ | 08/10/2011

Bonjour Monsieur BACLEZ et merci pour votre commentaire. Ce fut un réel plaisir de passer la journée dans votre joli village qui a fait remonter en nous de merveilleux souvenirs de notre enfance. Nous y retournerons accompagnés de nos petits enfants pour leur montrer le mode de vie des gens simples avant l'invention des ordinateurs et des consoles de jeux. Bien cordialement. Annie et Jean-Luc

Écrit par : Annie et Jean-Luc | 09/10/2011

a prévoir selon arrangements repas d anniversaire fin mai un dimanche si possible pour environ 20 adultes et entre 5 et 7enfants suggestion d un gâteau anniversaire et prévoir apéritifs et champagne une bouteille pour 4 a définir aprés contact dans l attente d une réponse çi joint un No de portable 0607020962 merçi

Écrit par : podevin michel | 21/02/2012

c est pour fin mai 2012 merçi j aurai dû préciser

Écrit par : podevin michel | 21/02/2012

c est pour fin mai 2012 merçi j aurai dû préciser

Écrit par : podevin michel | 21/02/2012

c est pour fin mai 2012 merçi j aurai dû préciser

Écrit par : podevin michel | 21/02/2012

Si vous voulez fêter un anniversaire au village Saint-Joseph de Guînes, il faut vous adresser à Mr BACLEZ, le propriétaire du lieu. Ce blog n'est que le récit de notre visite au Village l'année dernière.

Écrit par : Annie et Jean-Luc | 21/02/2012

Voici le numéro de téléphone du village Saint Joseph : 03 21 35 64 05

Écrit par : Annie et Jean-Luc | 21/02/2012

J'en reviens, c'est ma 2è visite, la première c'était il y a dix ans..mais à l'époque je ne connaissais ni le nom de D.BACLEZ, ni l'histoire de ce village... J'ai eu cette fois, le plaisir de le rencontrer, et de me faire dédicacer son livre ...Son histoire est fabuleuse, et un exemple pour ce mnde d'aujourd'hui, que nous devrions tant travailler à corriger !!!
Merci pour ce reportage ultra complet !!!
amitié
SYLFAN

Écrit par : SYLFAN | 20/06/2012

bonjour,je suis Mme Denneulin Cathy,j ai écris un courrier à Mr Baclez à Paques accompagné d une photo de ma famille et d une carte de fete de Paques;j espere qu il la lu;j esperai tant qu il me réponde....je suis émerveillée de son si jolie village.Cela fait déja 2 fois que jy vais et y retourne chaque année.Je pense souvent à lui;et prie aussi pour lui.C est une personne avec un grand coeur;j ai lu son livre et le dévorait tellement il est passionnant.Et le relirai dès nque j aurais le temps.Peut etre aurais je un jour une réponse de sa part.....A bientot.On se sent si bien dans ce petit village que j adore.

Écrit par : denneulin | 22/06/2012

Bonjour,
superbe photos ca me rapelle enormement de souvenir j ai participer a la construction du site j ai appris mon metier labas merci mr baclez pere et fils et aussi freddy et paul maintenant je suis artisan et fait des chantier hors normes cordialement
yannick sgard

Écrit par : sgard yannick | 28/06/2012

Bonjour,

Je suis l'un des fils de Daniel BACLEZ (créateur de St Joseph village).

Je découvre votre reportage photos et toutes vos annotations. Remarquable, bravo.

Écrit par : baclez josé | 19/07/2012

J'ai trouvé ce village magnifique. J'ai retrouvé dans celui-ci, tous les dires de ma grand mère qui était née en 1915. Elle ne n'avait de cesse de nous parler de son époque. Que de frissons en voyant tout cela. J'ai vraiment passé un moment INOUBLIABLE. Merci à vous qui avez construit ce village. C'est remarquable.

Écrit par : laurence BURTONT | 01/10/2012

Superbe village, et belle réalisation : nous avons passé quelques heures au village st Joseph,le 30 septembre 2012, avec un groupe de 58 personnes. Beau plongeon dans notre jeunesse. Accueil super sympathique, et bonne restauration le midi.Chacun des participants a été émerveillé. Bravo et merci à la famille BACLEZ.

Écrit par : Roland VINCENT | 08/10/2012

Bonjour, je viens de découvrir votre superbe blog, m'étend rendu le WE du 11 au 14 mai 2013 dans le Nord-Pas-de-Calais et vu vu le temps épouvantable vent et pluie, nous sommes plutôt resté à l'intérieur des terre et suite à notre séjour à Ardres (chambres d'hôte) le propriétaire nous à donner quelques beaux endroits à découvrir dont Saint Joseph village comme vous dite dans votre blog retour dans nos belles années et beaucoup de nostalgies, je fais un petit reportage photos sur les environs et je donne par la même occasion l'adresse de votre lien, a tout hasard voici le mien www.maginot60.com
Encore une fois bravo
Cordialement
Georges alias mag60

Écrit par : G.Huygen | 28/05/2013

A la famille Daniel Baclez. Je vous envoie ainsi que mon epouse notre bonjour de Belgique.Nous avons visites votre magnifique village St Joseph avec emerveillement et emotion samedi 30 aout 2014.(groupe belgacom Mons).Nous avons ete tres heureux de savourer un exellent repas et nous remercions egalement le personel pour la gentillesse et leur bonne humeur.Je ne pouvais quitter l etablissement sans acheter ratafia,pate et poljvlesch. A que c est bon ! Jean-Claude et ginette Sapin.

Écrit par : sapin jean claude | 01/09/2014

Superbe ! (Je suis né en 1959), je ne manquerai pas de vous faire un coucou dés cet été avec ma famille....Longue vie à votre village et bravo pur cette admirable réalisation....

Écrit par : BRIOIS Jean-Yves | 06/04/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique